Les mangeuses de rouge à lèvres de Casablanca (84)

Souvenirs de guerre

        

    Presque il n’y a pas une page dans les livres d'histoire, qui ne relate pas directement ou indirectement une... guerre entre de groupes, de classes sociales, de partis, de nations, d’États. Les Athéniens et les Spartiates se sont battus pour la suprématie dans le monde grec au cours de la guerre du Péloponnèse (n.a. 431-404 av. J.-C), les Romains du l’empereur Trajan ont eu besoin de deux guerres (n.a. 101-102 et 105-106) pour surmonter la résistance oposée par les Dacs du roi  Décébale, les Français et les Britanniques ont eu une guerre prolongée appelée de… 100 ans (n.a. 1337-1453), les Américains se sont battus entre eux dans la guerre de sécession (n.a 1861-1865 ).

    Les Arabes n'ont pas fait exception à cet égard à la fois pendant et après la période pré-islamique. L'expansion de l’islam a débuté avec les  batailles soutenus de l'armée dirigée par le prophète Mahomet à Badr en 624 (n.a. Quand 313 musulmans ont battu 950 ennemis), à Ohod en 625 (n.a. Quand 700 musulmans ont défait 3.000 ennemis) et à Fosse en 627 (n.a. Quand 1500 musulmans ont néati 13.000 ennemis) dans les tentatives de conquérir la ville de La Mecque, d’où le prophète a été contraint de fuir secrètement à Médine en 622.  À la suite du Traité de paix conclu en 628 à Hudaybiya, le prophète et ses disciples ont pu entrer en paix deux ans plus tard à La Mecque, où ils ont trouvé une population composée en grande partie de polythéistes arabes, juifs et environ​​... 50 Arabes chrétiens, le rest en  étant d’Arabes islamisés durant le dernier temps.

     Ma génération a eu la chance de connaître les horreurs de la guerre seulement de livres, de films, de médias et des histoires de parents ou de personnes âgées. Mon père, qui a perdu une main dans la lutte pour la conquête de la Crimée et a été distingué l’ordre "Couronne de la Roumanie" en grade de Chevalier, me disait que dans la guerre on peut mieux se rendre compte de la  complexité du mal, de… sa banalisation, de ce que l'homme peut faire à son semblable. Dans la période que j'ai donné assistance didactique en Algérie et au Maroc, j’ai eu l'occasion d'entendre des témoignages sur les conflits dans les pays du Golfe. Sur certains d'entre eux j'ai entendu à Kenitra (n.a. Passarelle), localité où il est le seul port fluvial au Maroc et a une certaine résonance... guerrière. Entre 1912 et 1932, elle a été nommée Pont Lyautay, d’après le nom du maréchal qui a imposé le protectorat français sur le Maroc à  la suite du traité de Fès, du 30 mars 1912. Ici aussi, le 8 novembre 1942, les troupes américaines ont débarqué.

    Dans l'été 1996, j'ai été à Mehdia - plage, une langue pointue de sable entre l'océan Atlantique et l'estuaire de l’oued Sebou, qui se trouve à seulement 10 kilomètres de Kenitra. J’étais assis sur une grosse pierre  située à l'extrémité d'une jetée qui avançait beaucoup dans l'océan, le lieu préféré d’admirateurs d’étendues marines, qui  n’ont pas la possibilité de naviguer, et de... pêcheurs amateurs. Près de moi se trouvaient les messieurs Bahits Aalami et Joundi (n.a. Soldat) Koweïti (n.a. Koweïtien), lui aussi professeur universitaire de sociologie, mais à l'Université d’Al Koweït, possesseur d’une… ligne d'une longueur respectable. Venu comme professeur invité, il a voulu que durant les fins de la semaine il passe le temps dans autant que possible nombreux endroits de... pêche au Maroc. L’océan  était calme et les petites vagues se brisaient avec un bruit sourd au contact avec les tétrapods, qui protegaient la digue sur les bords, en estompant les bruits familiers de la terre ferme, en me faisant me sentir un peu... déraciné. Joundi a commencé la préparation pour la pêche, et j'ai essayé de trouver de témoignages de première main sur l'invasion irakienne, de son pays, commencé le 2 août 1990. Jundi ne s’est pas laissé longtemps demandé:

    - La Guerre de Koweït, aussi appelée la Deuxième Guerre du Golfe, a opposé à l'Irak une coalition de 34 pays, soutenue par la résolution 678 du Conseil de Sécurité de l'O.N.U. du 29 novembre 1990. Le 16 janvier 1991 a  commencé l'opération "Tempête du désert" par un bombardement de l'air continu de 100 heures. Le 28 février 1991, les opérations militaires ont pris fin, parce que le Koweït avait été libéré. Puis a commencé le massacre de masse des chiites et des Kurdes en Irak exhortés par les Américains à se révolter contre le dictateur.

    - Saddam Hussein  a été un bon chef militaire, n'est-ce pas? j'ai continué avec des questions..

    - Je préfére parler de quelques donnés statistiques. Les pertes irakiennes ont été de... 100.000 morts et… 60.000 blessés, tandis que la Coalition a enregistré que... 240 morts et… 770 blessés. Il est clair, non?

    - Quoi qu'il en soit, Saddam Hussein a eu l'expérience de conduir sur le champ de bataille après le conflit avec l'Iran, j’ai continué.

    - Quel conflit, monsieur? s'est écrié le koweïtien. Il a été une vraie guerre, qui a commencé le 22 septembre 1980, quand Saddam Hussein a ordonné l'invasion de l'Iran sous le prétexte d'un conflit de frontière et qui a pris fin le 18 juillet 1988, quand le feu ayatollah Khomeiney, né avec le nom Ruhallah Moussa, a accepté le cessement des ostilités,  convenu par à la résolution 598 du 20 juillet 1987, du Conseil de Sécurité de l'O.N.U. Quant à Saddam Hussein, il s’est comporté comme un dictateur sanguinaire. La presse internationale a présenté de scènes tragiques, dans lesquelles de généraux de l’armée, responsables de l'échec des attaques de missiles sur le territoire iranien, ont été attachés avec de fils et de chaînes d'autres missiles pour... les diriger avec plus de précision durant le vol vers les objectif ennemis. Mais c’est mieux de vous raconter une blague, pour que vous vous déridiez les fronts. Vous savez pour quoi les missiles irakiennes sont supérieures? C’est moi qui va répondre. Parce que, si elles manquent la cible en cas de faible visibilité, elles… reviennent à la base de lancement.

    - Bonne blague! Bahits a félicité Joundi. Dis-nous encore une!

    - Saddam Hussein, dans l'une des visites sur le front irakieno - iranien, a donné une brique à un soldat et lui a demandé à... abbatre un avion ennemi. Le soldat a cassé la brique en deux et a dit: "Comme  ça je vais abattre… deux avions".

    - Très bonne blague!  de nouveau Bahits a félicité Joundi. Tu sais encore une!

    - Qu'est-ce que dit un militaire avec de grades avant de jeter l'appât aux poissons?

    - J’en sais rien, j’ai répondu.

    - Afin de prendre l'assaut à la redoute de l'ennemi j’ai besoin de volontairs; que les courageux fassent un pas en avant! a été la réponse.

    - Et toi, comment tu procède? Bahits a demandé.

    - En ne pas étant militaire, mais professeur, je dis:  afin de prendre l'assaut à la redoute de la science j’ai besoin de volontairs; que les courageux viennent aux cours!

    - Mais au Koweït, la présence aux cours des étudiants est obligatoire ou facultative? j'ai eu une curiosité.

    - La présence d'étudiants aux cours est obligatoirement.... facultative, a répondu Joundi, en souriant, après quoi il m’a demandé: mais en Roumanie comment elle en est?

    - En Roumanie après ‘89, la plus grande présence d'étudiants est enregistrée au… premier cours et au… cours festif (n.a. cours solennel de fin d’études), j’ai évité avec un sourire crispé de répondre directement à la question.

 

Doru Ciucescu

 

Le texte fait parti du volume en cours de traduction

"Les mangeuses de rouge à lèvres de Casablanca"

(La traduction du roumain et l’adaptation sont réalisées par l’auteur lui-même)

Vizualizări: 36

Adaugă un comentariu

Pentru a putea adăuga comentarii trebuie să fii membru în reţeaua literară / la red literaria !

Alătură-te reţelei reţeaua literară / la red literaria

Insignă

Se încarcă...

Fişiere video

  • Adăugare fişiere video
  • Vizualizează Tot

Statistici

Top Poetry Sites

© 2020   Created by Gelu Vlaşin.   Oferit de

Embleme  |  Raportare eroare  |  Termeni de utilizare a serviciilor