Les mangeuses de rouge à lèvres de Casablanca (85)

Les miracles du mourabite de Casablanca

         

     Au sud de Casablanca se trouve la "Golden Mile" (n.a. La Mile d’Or), c'est à dire une rangée d’hôtels avec nombreuses étoiles, de boîtes de nuit illuminées comme en plein jour, de villas d’un luxe frapant, qui forme la partie la plus visitée d’Aïn Diab. Si on contenue la promenade encore une mile vers le sud on arrive à  la péninsule Sidi Abderrahmane, qui devient l'île aproximativement concomitent avec le Mont Saint - Michel en France à cause du même phénomène naturel: le flux de l'océan Atlantique.

     Un jour, je marchais avec précaution afin de ne pas glisser sur la plate - forme rocheuse, humide et partiellement couverte de plantes marines, qui m'a conduit aux bâtiments blanchis à la chaux, perchés sur le rocher presque conique, haute comme un bloc de 10 étages et de diamètre à la basé d’environ 50 mètres de l'extrémité de la péninsule de Sidi Abderrahmane. J'étais accompagné par monsieur Bahits Aalami. C’était l’heure du début de reflux et la portion longue de moins 100 mètres entre la plage et le rocher n'était pas couverte par l'océan, en laissant à la vue différents êtres marins – de poissons, de coquillages, d’escargots, de crevettes, de crabes  -  chassés par de dizaines des femmes et d’enfants. Parfois, mes pas faisaient que les gros pierres d’appuis se déplacent, qu’elles entrent en collision avec les autres, en provoquant un bruit étouffé par l'eau de près De temps en temps, mes sandales devenaient de preuves humides de l'élévation du niveau de l’océan, provoquée par l’arrivée du large de grandes vagues, filtrées par les gros pierres et transformées par le principe des vases communicants dans mini jets verticaux. Dans mes oreilles entrait le crie nerveux de mouettes affamées, qui planaient en cercle à la recherche de fruits de mer restés bloqués sur la terre en raison du retrait de l'eau. A l'entrée de l'escalier qui conduisait au sommet relativement plat du rocher, d'un côté et de l’autre, de nombreux vendeurs bloquaient le chemin des passants en offrant de bougies pour…  "baraka" (n.a. bénédiction), de l’eau parfumée avec de fleurs de... "bourtouqal" (n.a. orangier), pigeons... "mouharramin" (n.a sacrés), de coqs... "saouadin" (n.a.  noirs) pour sacrifice, de petite cubes combustibles, producteurs de fumée... "aatrii" (n.a. embaumé), de petits pots remplis avec... "dihan" (n.a pommade), qui attire ou repousse les "djinns" (n.a. les esprits) bénéfiques, respéctivement, maléfiques.

      J'ai résisté à la tentation d'acheter ces substances utilisées dans "rouqia" (n.a. magie) blanche ou noire et nous sommes arrivés en haut, où nous avons commencé à nous promener sur les quelques ruelles étroites, bordées de maisons blanchies à la chaux et avec la menuiserie peinte en bleu, qui toutes mènent vers l'océan. Soudain, je me suis senti tiré d’un revers de mon pantalon blanc, estival, en coutil mince. Un vieil homme tout ridé, assis sur le seuil d'une porte en bois ferrée, avec un sourire large, qui laissait  à la vue la denture réduite à quatre canines longues et jaunies, nous a invité surtout par de signes et en quelques mots arabes à entrer dans une maisonnette basse avec un toit de maçonnerie en forme de cupole, terminé au sommet avec une sphère de bronze encastrée dans une monture du mortier. "Aji fil mazar dial mourabit!" (n.a. Venez au lieu saint du mourabit) Sidi Abderrahmane! ont été les mots reconnus par moi dans darija, le dialecte maghrébin de la langue arabe.

     Au-dessus de la porte, j'ai vu une plaquette sur laquelle il y avait une inscription en arabe: " Mahtsour li roum" (n.a. Interdit aux chrétiens). Évidemment, je n'ai pas répondu favorablement à l'invitation du vieil gardien et guide, mais deux Marocaines ont voulu entrer dans le lieu saint, ce qui m'a permis d'entrevoir dans l'intérieur,  à la lumière venue par le cadre de la porte ouverte et à  l'obscurité qui entrait par "choubak el saghrir" (n.a. petite fenêtre grillagée), située sur au mur opposé, deux tombes, comme je l'avais vu dans les cimetières musulmans.

    - Le tombeau de la droite est de Sidi Abderrahmane Ibn Jilal, et celui de la gauche est de sa fidèle serveuse, m'a informé Bahits .

    - Qu'est-ce que c'est réellement un mourabite? j’ai voulu m’édifier.

    - En arabe, le mot "mourabite" désigne une personne située dans un "ribat", c'est à dire dans une fortification. Initialement, dans ces monastères vivaient "qourra", c’est-à-dire les récitants du Coran, "mouhaditoun", c'est à dire les transmetteurs des paroles et des actes du prophète Mahomet, "faqaha", c'est à dire les experts en droit islamique et "zouhhad", c'est à dire les ermites. Plus tard, les missionnaires de l'islam dans l’Afrique du Nord ont été appelés "Maraba",  c'est à dire Almoravides, qui est le pluriel du mot "mourabite". Au XIVème siècle, quand il s’est formé "tareqa", c'est à dire l'ordre religieux soufi d’Abou Madian, les mourabites ont été des représentants du mysticisme islamique.

     - Qui sont les soufistes? j'ai continué avec de questions.

     - En arabe, le mot "tasaouf", qui signifie le soufisme, mais aussi l'habillage en laine, provient de "souf",  signifiant laine, parce que les premiers soufites portaient d’ornements de vêtements de laine. Les  soufistes sont de mystiques musulmans. Ils sont connus sous le nom de "fouqara" , c'est à dire pauvres, mot qui au singulier a la forme de "fakir" et a été introduit dans la langue française.

     - Aaa... en roumain il existe ce mot, avec le sens de l'ascète musulman ou hindou, mais, par extension, et de devin, magicien, charmeur de serpents, je suis intervenu.

     - Le mysticisme islamique, a continué Bahits, a subi plusieurs phases: 1) la survenance de l'ascétisme prématuré; 2) le développement du mystisisme classique vers l'amour divin; 3) l'émergence et la prolifération des ordres religieux des mystique. L’ascétisme prématuré se distinguait par de prières tenues durant la nuit. Le mysticisme classique soutient la purification de l'âme en vue de la rencontre avec Allah. Les ordres religieux de la mysticisme arabe, c'est à dire du soufisme, ont surgi autour des gens qui prêchaient cette doctrine. Le XIIème siècle a été l'âge d'or du soufisme.

     - Merci, Bahits. Je suis éclairé en grandes lignes. Dis-moi quelques mots sur le mourabite, dont la tombe  nous l’avons vu plus tôt.

     - L’histoire de la vie de Sidi Abderrahmane est incertaine. Selon certains spécialistes, le mourabite a été un beau homme, illettré, qui s’est retiré sur ce rocher pour porter une vie d'un ermite. Il passait beaucoup de temps regardant sur l'océan et jouant de la flûte. Il possèdait le pouvoir de guérir les femmes qui n’avaient la chance en amour ou ne pouvaient pas avoir d'enfants. Il les posait sur le bord du rocher avec des cheveux dans le vent pour que  les démons de l'océan pourchassent les esprits maléfiques. Si ce traitement ne donnait pas de résultats, il les recommandait de bains à peau... nue dans une grotte située au pied du rocher avec l’ouverture au large, qui les protege des regards indiscrets, temps dans lequel leurs vêtements étaint rangés sur de cordes à  linge dans le vent. Après la mort, à cause des miracles réalisés, Sidi Abderrahmane a été sanctifié par le roi Mohammed V. Et maintenant viennent de femmes qui entrent dans la grotte et se baigne dans l'océan. Ici est un vrai pèlerinage mystique.

     - Il y a beaucoup de Marocaines malheureuses en amour, j'ai donné la parole à une constatation, en regardant le grand nombre de... culottes et de… soutien-gorges rangés sur de cordes...

Doru Ciucescu

 

Le texte fait parti du volume en cours de traduction

"Les mangeuses de rouge à lèvres de Casablanca"

(La traduction du roumain et l’adaptation sont réalisées par l’auteur lui-même)

Vizualizări: 58

Adaugă un comentariu

Pentru a putea adăuga comentarii trebuie să fii membru în reţeaua literară / la red literaria !

Alătură-te reţelei reţeaua literară / la red literaria

Insignă

Se încarcă...

Fişiere video

  • Adăugare fişiere video
  • Vizualizează Tot

Statistici

Top Poetry Sites

© 2019   Created by Gelu Vlaşin.   Oferit de

Embleme  |  Raportare eroare  |  Termeni de utilizare a serviciilor